Ideereka
Article

Article

Séances de psychomotricité : quelle place pour les parents ?

Séances de psychomotricité : quelle place pour les parents ?

Faut-il faire une place aux parents lors des séances de psychomotricité ? Voici les intérêts et les inconvénients d’une telle pratique.

Icone de tag

Autonomie

Icone de tag

Communication

Icone de tag

Émotion

Icone de tag

Famille

Icone de tag

Psychomotricité

Icone de tag

Troubles Moteurs

À lire

Publié le 7 mars 2023
Avec la participation de :Aurélie PhilemyPsychomotricienne, exerçant entre autres, auprès d’enfants haut potentiel, TDAH, dyspraxiques et TSA. Spécialiste de la compréhension et gestion des émotions.

Organiser ses séances de psychomotricité avec les parents dans le cabinet ? Et puis quoi, encore ?

Si, si, nous vous assurons que ça fonctionne ! Aurélie Philemy, psychomotricienne, l’a elle-même expérimenté de nombreuses fois, avec des enfants et des adolescents de 0 à 18 ans. Elle en a tiré des conclusions plus que positives.

Relationnel, compréhension, pédagogie : quels sont les aspects sur lesquels la présence des parents en cabinet de psychomotricité peut vraiment avoir un impact positif ? Quelles sont les difficultés à prévoir pour le ou la thérapeute ? Quelle place, finalement, accorder aux parents lors de vos séances en cabinet ? Nous vous révélons tout dans cet article !

Recommandé pour vous

Fermer

Nous contacter

Fermer

A quels financements avez-vous droit ?

Les informations saisies dans la partie « Profil » ne sont pas conservées.

1
Coordonnées
2
Profil
3
Autres

Autres informations